Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 août 2008 5 15 /08 /août /2008 10:57

Au fil des ans et de mes découvertes, leur diversité aidant, j'ai élevé, avec plus ou moins de réussite, toutes sortes d'oiseaux, des exotiques becs droits aux exotiques à becs crochus.
Mon but était toujours de mettre les oiseaux dans de bonnes conditions(nourriture, hébergement,accouplement), afin de les amener à la reproduction.
En exotiques à becs droits, j'ai essentiellement eu des diamants australiens(Gould, Gouttelettes) ainsi que des diamants océaniens(Psittaculaire, Forbes), avec de bons résultats en exposition.
Les exotiques à becs crochus ont cependant eu davantage mes faveurs, passant des euphèmes(perruche Turquoisine, Splendide, de Bourke, Elegante) aux Pséphotes(Croupion rouge, Multicolore)
J'ai également eu des perruches de Stanley(platycerques).
Tous ces oiseaux sont bien sûr, très présents dans le monde de l'élevage depuis plusieurs générations, étant pour l'essentiel originaires du continent australien.
Il faut savoir que l'Australie a officiellement interdit l'exportation depuis les années 50, donc tous ces oiseaux, que l'on peut trouver chez les éleveurs ou en magasin spécialisé sont des oiseaux d'élevage.
On pourrait discuter de cette interdiction totale, sachant(reportages à l'appui) que là-bas, il n'est pas rare que les agriculteurs et planteurs empoisonnent ou tirent à vue les perroquets!
Imaginez un vol de 500 perroquets s'abattant sur une plantation, comme chez nous les étourneaux!
Le but de ce blog n'étant pas de polémiquer, je vais continuer mon article...

Les perruches sud-américaines ont également été présentes, particulièrement la perruche Catherine, dont j'ai possédé une bonne souche. Cette petite perruche, calme et peu bruyante, devient très familière, pour peu qu'on lui accorde un peu de temps. 
Actuellement, j'éleve des perruches Splendides(Neophema splendida).
Cette petite perruche, très colorée, est également peu bruyante. Elle est un peu plus sensible que les autres membres de la même famille(Euphèmes), mais son élevage ne présente pas de difficultés majeures.
J'ai démarré cet élevage en 2006, mais il n'était pas nouveau pour moi, ayant déjà détenu ce type d'oiseaux dans les années 90.
Dans un prochain article, je présenterai la saison d'élevage 2007. En attendant, voici quelques photos.














Trois femelles et trois mâles de couleur sauvage




Deux mâles de phénotype sauvage, un mâle en mutation bleu-poitrine blanche
 















Partager cet article

Repost 0
Published by dan - dans oiseaux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : loriquets d'Arfak
  • : élevage d'oiseaux de cage et volière, plus particulièrement les Loris
  • Contact

Recherche

Liens