Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 octobre 2008 2 07 /10 /octobre /2008 19:55

 

 

Origine : Nouvelle-Guinée 
Diamètre de bague : 4,5mm
Poids : 55/65g
Taille : 19/20cm      


Description :
Le dos et les ailes sont de couleur vert foncé, la poitrine et le ventre vert clair avec des stries verticales foncées. La tête est violette avec le crâne rouge pourpre, le bec est noir, les pattes sont gris foncé.

Généralités :
Le loriquet de Goldie fait partie des plus petites espèces de Loris. Son habitat se situe dans les montagnes de Nouvelle-Guinée, où on peut le trouver jusqu’à une altitude de 3000 mètres .
Les températures peuvent bien sûr être froides à cette hauteur, mais sans comparaison avec celles d’Europe, où l’on rencontre neige et glace.
 
Les montagnes de Nouvelle-Guinée sont couvertes par une forêt tropicale très dense à cette altitude, ce qui prouve bien que les températures négatives n’ont rien à voir avec les nôtres.
Ceci signifie bien sûr que les loris qui habitent dans les montagnes de Nouvelle-Guinée ne sont pas adaptés à nos hivers en volière extérieure. Il est donc conseillé d’offrir aux loriquets de Goldie la possibilité de passer la nuit dans un abri chauffé modérément, avec un nichoir ayant des parois suffisamment épaisses. Libre à eux de regagner la volière extérieure plantée, lorsque la température leur convient.

 

Chez le Goldie, le sexage des oiseaux est possible visuellement dès leur jeune âge, le violet sur la tête du mâle étant de coloris plus intense, de même que les couleurs en général, mais ceci n'est pas garanti, selon les souches .
Un sexage par A.D.N. est souhaitable, afin de confirmer ou d’infirmer ces différences visuelles. Il suffit pour cela de prélever deux ou trois plumes, et de les envoyer en laboratoire spécialisé.

 Les loriquets de Goldie sont de superbes oiseaux, très enjoués. Ils sont peu bruyants, pas destructeurs envers les structures de volières en bois, et en les occupant par des renouvellements réguliers de branches, ou mieux de branches d’arbres en fleurs, ils se sentiront à l’aise.

 

Elevage :
En élevage, une volière ou une grande cage leur conviendra.
La dimension ne devra pas être inférieure à 1,20m de longueur, 0,80m de hauteur et de profondeur. Un nichoir est mis à disposition, de taille 30x15x15cm, avec un trou de 5-6cm de diamètre.
Pour faciliter le nettoyage, il sera judicieux de carreler les murs, le régime alimentaire particulier de ces oiseaux nécessitant un nettoyage régulier.L’hygiène étant de rigueur, il vaut mieux utiliser des gamelles en inox pour les aliments, plus faciles à entretenir.
Quelques astuces permettront de limiter très simplement les salissures engendrées par ce type d’oiseaux. Isoler les gamelles du reste de la volière, par exemple, ou mettre un panneau incliné en P.V.C. sous les perchoirs, facile à enlever et à nettoyer, voilà qui va simplifier grandement la vie de l éleveur !

 

Alimentation :
La nourriture de base peut être achetée dans le commerce. Il faut prévoir 100ml de bouillie pour un couple d’oiseaux par jour, avec  en complément un apport de fruits variés.
En soirée, on leur donne une pâtée sèche, à base de pollen de fleurs, de sucre de fruits, de flocons d’avoine, de levure de bière et de vitamines. Bien sûr, l’eau doit toujours être à disposition, les loriquets aimant beaucoup se baigner.

Reproduction :
Lors de la reproduction, ajoutez 2 à trois vers de farine par oiseau chaque jour, pour un apport en protéines animales.Les loriquets de Goldie peuvent se reproduire à l’âge d’un an. La femelle pond deux œufs, à deux jours d’intervalle. L’incubation est assurée par celle-ci, souvent rejointe par le mâle, et dure environ 23 jours.
Les poussins naissent avec un duvet blanc, qui devient gris au bout d’une semaine.
Ils restent au nid à peu près 45 jours. Les parents continuent à les nourrir durant deux à trois semaines après leur sortie. Les poussins sont en général très familiers et viendront manger dans votre main.
Les jeunes oiseaux peuvent être logés en petits groupes dans des volières communautaires jusqu’à leur reproduction future.

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by dan - dans oiseaux
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : loriquets d'Arfak
  • : élevage d'oiseaux de cage et volière, plus particulièrement les Loris
  • Contact

Recherche

Liens